www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 63

Vous êtes actuellement : Instances paritaires 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
30 juin 2011

Déclaration CTP 30 JUIN 2011

Le SNUipp-FSU a agi durant toute cette année encore afin de défendre et promouvoir l’école de la Réussite de tous les élèves. Il a mis en évidence les terribles conséquences des choix budgétaires faits par le gouvernement : 1500 suppressions de classes au plan national ! 500 postes en moins dans le secteur de l’ASH !

Il ne croit pas aux annonces électoralistes faites par le Président de la République : comment, en maintenant le dogme de non remplacement d’1 fonctionnaire sur 2 partant à la retraite et donc, plusieurs milliers de suppressions d’emploi pour les enseignants des écoles à la rentrée 2012, peut-on imaginer que la situation de l’école n’en pâtira pas ? Pour ce qui est du département, nous dénonçons les conditions dans lesquelles se sont préparées les opérations de carte scolaires d’avril et les conséquences des décisions prises.

Elles ont d’abord à plusieurs endroits eu pour effet le départ (vers le Privé peut-être ?) ou la non inscription d’élèves initialement prévus. La non prise en compte des observations des représentants des Personnels, le fait de s’en tenir à des prévisions de début décembre devraient nous conduire à revenir sur 14 des 15 décisions de fermeture prises pour les écoles maternelles.

La petite enfance paie un lourd tribut : sur 9 écoles maternelles, où une fermeture ou non ouverture est annoncée pour l’instant, ce sont 80 TPS qui ne seront accueillis.

Ce constat rejoint celui que nous ont communiqué les services de la DVSPE à Clermont, que nous avons rencontrés récemment et qui affirmaient que plus de 80 demandes d’inscription avaient été enregistrées sur la ville après la rentrée 2010 et que seulement 20 environ avaient été satisfaites dans les écoles publiques.

Le SNUipp-FSU63 continue de défendre la place d’une grande Ecole Maternelle apte à faire grandir tous les élèves. Leur permettre à tous en 4 ans, notamment pour ceux dont le milieu social et (ou )culturel peut être plus distant de la culture scolaire, de réussir l’entrée au CYCLE 2. En ce sens, nous ne voulons pas que les Grandes Sections soient utilisées ici ou là comme variables d’ajustement pour les opérations de carte scolaire. La Grande Section fait partie de l’école maternelle. Nous nous interrogeons sur la pertinence du critère RAR ou RRS en terme d’attention particulière portée aux écoles concernées : en maternelle, pratiquement toutes ont aujourd’hui des moyennes proches de celles des autres écoles.

Dans le secteur rural, on supprime à effectif constant, voir supérieur à celui de la rentrée 2010. Nous demandons l’annulation des fermetures et gels prononcés dans ce secteur.

Nous soutenons la demande de moratoire exprimée par les élus du Livradois-Forez concernant le fonctionnement de l’Ecole sur ce territoire. Concernant l’ASH, nous reviendrons là encore lors de ce CTP sur les conséquences des décisions de fermeture prises en avril et plus généralement sur l’avenir de ce secteur.

Globalement, en fonction de notre ambition de construction d’un Service Public de qualité, ce sont plus de 130 classes qu’il faudrait ouvrir sur le Puy de Dôme.

Concernant la décision de gel des congés de formation, qui est une autre conséquence des contraintes budgétaires pesant sur notre département comme sur tous les départements, nous vous informons, Monsieur l’Inspecteur d’Académie, que notre organisation est intervenue auprès de Ministère pour protester. Nous soulignons la contradiction entre la volonté affirmée de formation diplômante d’une part et la restriction ainsi faite aux possibilités de poursuivre des études.

Nous ne savons si des décisions vont être prises aujourd’hui concernant les moyens de remplacement et nous ne pouvons préjuger de la façon dont seront prises en compte l’ensemble des observations faites lors de groupe de travail du 23 juin.

Nous ne pouvons dans l’instant que réitérer nos doutes quant à l’efficacité de dispositions nouvelles (que ce soit concernant les personnes exerçant à 80% ou les remplaçants) dans le cadre d’un volume de postes que nous jugeons insuffisant. Nous sommes demandeurs, pour le remplacement, d’éléments statistiques concernant l’ensemble des moyens utilisés au regard des besoins exprimés sur une, voire plusieurs années, sur les différentes circonscriptions et dans les différents domaines que nous avons soulignés (formation continue, ASH, par exemple) avant une prise de décision de transformation de ces postes. Pour le SNUipp-FSU63, la route sera longue, elle est actuellement empruntée à reculons par le gouvernement actuel, mais notre conviction demeure que c’est bien en améliorant profondément les conditions de travail des Personnels, de formation, la reconnaissance de leurs missions, et ainsi les conditions d’étude de tous les élèves que l’on construira l’Ecole dont l’ensemble de la société a besoin.

C’est pourquoi nous allons nous attacher à défendre aujourd’hui même toutes les situations permettant localement d’aller dans ce sens et que, aux côtés des autres organisations, nous appelons à la grève le 27 septembre afin d’obtenir d’autres choix nationaux.

Déclaration faite en CTP le jeudi 30 juillet par les élus du SNUipp_FSU63

*Pour info, l’ Inspecteur d’Académie a décidé de ne donner les mesures de carte scolaire que le vendredi 1er juillet vers 9h30 !!!! L’Inspecteur d’Académie a pointé des situations sans pour autant rien annoncer de définitif.

L’Inspecteur d’Académie veut contacter les élus avant d’annoncer aux enseignants et aux écoles ses décisions ! Où est le respect des représentants du personnel et du personnel lui-même !

Une chose est sûre : la carte scolaire est très loin de répondre aux besoins des écoles. Nous sommes intervenus sur près de 80 situations pour éviter une fermeture, faire lever un gel, annuler une fermeture décidée en avril dernier ou obtenir une ouverture.

Malheureusement, aujourd’hui, nous ne pouvons donc pas vous donner d’informations précises.

 

6 visiteurs en ce moment

*Top 29, rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Ferrand Tél :04.73.31.43.72 Fax : 04.73.31.76.81 courriel :snu63@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 63, tous droits réservés.