www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 63

Vous êtes actuellement : Formation 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}

Documents joints

10 octobre 2011

CAPD du 10 octobre : Attribution des stages de formation continue 2011.2012.

La CAPD Formation continue pour l’année 2011.2012 a eu lieu ce lundi 10 octobre.

Vous trouverez en pièces jointes les résultats des départs en formation pour les stages longs, il s’agit des 4 stages suivants : EPS - Maîtrise de la langue(pour ce stage, il a été accordé une neuvième place pour une collègue pourune situation particulière, validée par toutes les organisations syndicales) Lecture longue au C3,Mieux comprendre les maths, Lire et écrire à partir des genres.

Vous pouvez aussi prendre connaissance des départs en formation qualifiante ainsi que les départs en stage de courte durée.

LIRE AUSSI :Déclaration des élus SNUipp-FSU63 : CAPD FORMATION CONTINUE 2011 et Déclaration commune des élus CAPD en faveur des élèves de familles sans papiers

Deux modifications des règles d’attribution des stages de formation continue :

« Un enseignant qui a effectué un stage long (3 semaines ou plus) ou une formation diplômante sans validation du master l’année A-1 n’est pas prioritaire pour être retenu l’année A. »

« Les enseignants ayant obtenu une formation diplômante pour l’obtention du master (prévue sur trois ans) ne peuvent bénéficier d’un autre stage du plan de formation de continue durant cette période. »

Le SNUipp-FSU63 était intervenu dès le groupe de travail préparatoire à cette CAPD pour une modification des règles (2 années sans stage long si le collègue a été retenu l’année A) afin que la formation continue bénéficie à plus de collègues (proposition qui sera rediscutée).

Questions diverses abordées : (réponses de l’IA adjoint en italique)

1- demande du SNUipp : calendrier des CAPD année 2011/2012

Le calendrier définitif n’a toujours pas été arrêté par l’IA. La CAPD sur les règles de temps partiel et les promotions est néanmoins confirmée pour la mi-décembre.

2 – demande d’information concernant la section bilingue des écoles Jean Jaurès et Nestor Perret

Le SNUipp-FSU est intervenu à nouveau sur les conséquences de la création d’une 2ème section bilingue à l’école Nestor Perret de Clermont : sur la situation administrative de la collègue professeur des écoles nommée sur le poste de Jean Jaurès et intervenant maintenant sur les 2 écoles, sur le devenir de cette section bilingue à Jean Jaurès.

L’administration répond qu’il faut de la souplesse d’organisation ; des assistants complètent l’intervention de l’enseignante sur les 2 écoles et l’organisation pour l’année n’est pas figée. Si les inscriptions évoluent sur J. Jaurès (actuellement 14 et peut-être 2 de plus) et sur N. Perret (une vingtaine issue de N. Perret), l’IA prendra des dispositions.

3- demande d’information sur le dispositif « 1000 classes de CP évaluées par la DEPP 2011 » La DEPP lance une nouvelle analyse des trajectoires d’élèves sur un nouveau panel d’élèves suivis sur une période de 5 à 7 ans. Le SNUipp-FSU63 a demandé quelles écoles sont concernées sur le département et de quel accompagnement les collègues concernés ont-ils bénéficié ?

Sur le département, 2 ou 3 écoles par circonscription ont été tirées au sort. Le dispositif a été validé par la CNIL. Les écoles ont reçu les documents directement du Ministère alors que de leur côté, les IEN ont simplement été avisés de la liste des écoles concernées.

4- demande d’information concernant la place de l’enseignant référent du privé Un poste d’enseignant référent privé a été créé à cette rentrée. Nous intervenons, comme l’ont fait des collègues maîtres référents auprès de l’IEN ASH, concernant les conditions de sa participation. Comme ces collègues l’ont exprimé, la question qui se pose n’est pas la remise en cause des compétences de ce collègue, mais de s’interroger sur le respect, de par le champ de l’intervention qui lui est proposée, du caractère laïque du Service Public d’Education.

Mr l’IA-adjoint prend note de ce fait et transmettra à l’IEN ASH.

5 – master « élèves à besoins particuliers »

Une formation master « élèves à besoins particuliers » a été mise en place en juillet par l’IUFM.

De ce fait, elle n’est pas au calendrier proposé à l’ensemble des collègues. Certains (4) se sont inscrits. Nous avons exprimé un avis négatif sur, en quelque sorte, le « fait accompli », c’est-à-dire accéder à la demande d’inscrire, à postériori, cette formation au calendrier ; pour nous l’équité de traitement de l’ensemble des collègues ne serait dans ce cas plus respectée.

Du point de vue du paritarisme, nous sommes étonnés du processus puisque les représentants des personnels n’ont pas été informés dans le cadre des organismes paritaires.

Nous demandons que les collègues inscrits soient dédommagés des frais d’inscription engagés sur la base d’informations incomplètes (à savoir la non certitude de participation).

Ce master mis en place par l’IUFM a été validé le 8 juillet. Les collègues se sont inscrits par le biais d’une information sur le site de l’IUFM. La décision sera prise par l’IA.

6 – demande d’information sur le coût du « master enseignement »

Mr l’IA Adjoint répond qu’il n’y aura aucun frais de formation à la charge des collègues.

7 – fonctionnement et direction d’école

Nous sommes intervenus par écrit par rapport à l’organisation à la fois des élections des représentants des parents d’élèves (demande de maintien du vote sur le RPI) et des élections professionnelles quant aux procédures de remise de la notice pour les différentes catégories de personnels. Mme Gauthier nous a donné oralement sur ce dernier point des réponses à nos questions ; elles ne constituent pas pour nous un gage suffisant de rigueur d’inscription de tous les collègues sur les listes électorales.

Pour la suite des opérations de vote pour les élections professionnelles, nous demandons quels moyens ont été mis en œuvre pour s’assurer de la conformité des appareils des écoles kiosque, pour augmenter le nombre d’appareils utilisables, et permettre, par la mobilisation des moyens de remplacement, pour les 2 semaines à venir, un temps de décharge pour toutes les écoles.

Face à l’asphyxie de fonctionnement des écoles, nous réitérons nos consignes de boycott du LPC, de suspension de la rédaction du projet d’Ecole et de réponse non prioritaire aux multiples demandes de l’administration.

Pour l’administration, ce vote ne devrait pas poser de problèmes aux Personnels. Aucun moyen, ni en matériel, ni en personnel, ne sera mis à disposition.

Un lien a été envoyé aux écoles pour tester les ordinateurs des écoles.

Pour des problèmes techniques rencontrés sur les kiosques de vote, il ne faut pas hésiter à demander de l’aide aux collègues de l’Ecole numérique (ex SDAP).

8- Poste de mise à disposition à la MDPH

Un collègue mis à disposition avec une mission à la MDPH s’est vu imposer, par l’administration, un retour dans la classe au motif du temps trop long passé hors d’une classe. Donc, à quelques années de la retraite, on informe ce collègue que le contrat se terminant en décembre ne sera pas renouvelé et qu’il reprendra un poste de brigade à partir de janvier !!!

Les organisations syndicales ont dénoncé ce procédé. Le SNUipp-FSU a relevé l’injustice concernant ce collègue, la difficulté à venir pour le suivi des enfants handicapés puisqu’une nouvelle personne sera nommée en janvier, la période la plus chargée pour la MDPH ! Et ce collègue retourne brutalement vers des élèves dans une classe qu’il n’a pas choisie puisqu’il n’a pu participer aux opérations du mouvement.

 

8 visiteurs en ce moment

*Top 29, rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Ferrand Tél :04.73.31.43.72 Fax : 04.73.31.76.81 courriel :snu63@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 63, tous droits réservés.