www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 63

Vous êtes actuellement : Instances paritaires 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
13 janvier 2012

CAPD du 13 janvier 2012

Dans sa déclaration, le SNUipp-FSU63 s’est scandalisé de l’annulation du stage long P201 et a exigé son maintien (voir déclaration en pièce jointe).

Word - 34.5 ko
déclaration 13 janv 2012

L’I.A. a répondu que le stage P201 serait reporté à une date ultérieure, « en-dehors de la période rouge ». Il souhaite préserver les mois de janvier, février, mars, et moduler la brigade de remplacement au cours de l’année scolaire (avec les personnels à 80% effectuant des remplacements, avec les PES...).

-  Règles du mouvement 2012 : Postes de direction en ECLAIR (Ecoles, Collèges, Lycées, Ambition, Innovation, Réussite !) :

Ces postes deviennent des postes à profil. Les directions des écoles ECLAIR connues comme étant vacantes avant le 1er mouvement feront l’objet d’un appel à candidature et seront attribuées à TD.

Un point sera fait après le 1er mouvement, pour voir si d’autres directions ECLAIR se trouvent vacantes. Il y aura alors de nouveaux appels à candidature sur ces postes.

Le SNUipp-FSU63 a rappelé son opposition au dispositif ECLAIR et aux postes à profil.

Proposition de majoration de 0,5 point à partir du 4ème enfant de moins de 20 ans :

Le SNUipp-FSU63 a répété, comme lors du groupe de travail et dans sa déclaration préliminaire, que la multiplication des motifs et points de bonification n’est pas une bonne chose ; cela engendre un système individualiste, disparate et inégalitaire.

Nous savons bien que les conditions et les choix de vie ont des conséquences sur les conditions professionnelles, mais :

- ce sont des choix de vie privée ;

- Pourquoi la « limite » se situerait-elle à 4 enfants ? (Et pourquoi pas dès le 1er... ?)

L’administration et le SE-UNSA étant favorables à cette bonification, elle est adoptée dans les nouvelles règles du mouvement départemental.

Bonification de 1 point pour les enseignants affectés sur des postes fractionnés en 2011-2012, avec une affectation sur 3 écoles différentes (hors TRS, titulaires départementaux et remplaçants) :

Le SNUipp-FSU63 a rappelé son attachement à une liste de postes bonifiés telle qu’elle existait auparavant. Cette liste permettait de considérer, de façon la plus juste possible, selon nous, le critère de la « difficulté » du poste.

Si des postes fractionnés présentent des difficultés (déplacements, plusieurs niveaux...), certains autres non fractionnés aussi (classe unique, isolement, cycle 3 à 30 élèves, accueil d’élèves en situation de handicap sans aide...) ! Bonification adoptée (accord de l’administration et du SE-UNSA).

Cas d’une fermeture « sèche » de groupe scolaire :

Dans les règles du mouvement, il existe déjà des dispositions prévues, pour les adjoints et pour les directeurs, en cas de fusion ou de restructuration d’écoles. Dans ce cadre, les directeurs d’école 2 classes et plus, à titre définitif, bénéficient de 10 points de fermeture et d’une bonification supplémentaire de 10 points pendant 3 mouvements ou plus, dans le barème spécifique des directeurs d’école (le SNUipp-FSU63 s’était prononcé contre).

Cette année, un nouveau cas « exceptionnel » se présente dans le département : la fermeture complète d’un groupe scolaire.

L’ensemble des organisations syndicales ont dit leur attachement à ce qu’une règle départementale soit fixée pour ce cas-là (qui pourrait se représenter). Le SE-UNSA avait proposé que les directeurs d’école à TD « victimes » de la fermeture complète d’un groupe scolaire puissent bénéficier de la règle expliquée ci-dessus (cas de fusion...).

Le SNUipp-FSU63 a défendu l’idée qu’il fallait également que, dans ce cadre-là, les adjoints bénéficient d’un traitement « exceptionnel » : tous les adjoints sont touchés, quelle que soit leur ancienneté dans l’école. C’est pourquoi, nous avons proposé que ces adjoints aient 12 points de fermeture, plutôt que 10 dans le cas général.

Cette proposition a suscité une réflexion de fond. Dans l’immédiat, l’IA n’a pas souhaité trancher, afin de laisser le temps de réunir un groupe de travail sur cette question l’an prochain. Pour cette année, les cas de ces personnels « victimes » d’une fermeture sèche de groupe scolaire feront l’objet d’une attention particulière.

Le calendrier envisagé et provisoire pour le mouvement : Date butoir au 2 avril pour transmission de tous les documents pour appréciation des situations particulières.

Ouverture au 2 avril / du 2 au 18 avril : saisie des vœux.

Première phase : le 16 mai.

Deuxième phase : le 21 juin.

Questions diverses : M. Benazech fait le point sur le climat dans les écoles du quartier nord, depuis le retour des vacances de Noël. Il indique que pour certaines écoles, un point quotidien a lieu. Les collègues ont fait remonter des soucis de fatigue des enfants, suite aux nuits agitées, et du stress de la part des familles. Il se félicite de la gestion faite par les équipes au quotidien (discussions avec les familles au cas par cas), accompagnées des membres des RASED et des conseillers pédagogiques. Un choix a été fait de ne pas en rajouter. Monsieur l’Inspecteur d’Académie ajoute que, dans les écoles, aucun fait particulier n’a été constaté. Une vigilance particulière est apportée aux collèges et lycées du secteur. Les enseignants, par leur intervention, permettent apaisement et modération.

PPMS : plan particulier de mise en sûreté (gestion des risques majeurs) Le groupe de travail a élaboré un document (un guide méthodologique), constituer un groupe ressources pour faciliter le travail des directeurs d’école qui devront rédiger le PPMS.

Le CHSD a été informé de l’avancée du groupe de travail. L’Inspecteur d’Académie a envoyé un courrier aux Maires pour anticiper sur la démarche des directeurs. Ces derniers ont reçu très récemment un courrier de l’IA. L’inspecteur d’Académie indique que tout est fait pour rendre facile le travail de rédaction par les directeurs d’école. Les conseillers pédagogiques seront amenés à aider pour la rédaction des PPMS. Une formation sera proposée. Le PPMS devra être fait en concordance avec le Plan Communal de Sauvegarde, fait par les mairies.

L’IA s’est rapproché de la Préfecture. Ainsi, s’impose aux maires la prise en compte du plan. Les maires auront été sensibilisés pour que le partage des responsabilités soit ainsi clarifié.

Le document sera présenté en CHSD avant de l’être en CAPD.

Départs en formation CAPA-SH

L’Inspecteur d’Académie adjoint informe des départs en formation : un départ en formation de psychologue scolaire, 4 en option D et 2 en option F. Le SNUipp-FSU 63 se félicite du départ en formation psychologue scolaire proposée au vu de la situation du département : vacance sur Ambert et la Bourboule. Le SNUipp-FSU 63 renouvelle sa demande pour une amélioration des modalités des frais de déplacement et l’augmentation du budget alloué à cette mission pour la rendre plus attractive.

 

9 visiteurs en ce moment

*Top 29, rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Ferrand Tél :04.73.31.43.72 Fax : 04.73.31.76.81 courriel :snu63@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 63, tous droits réservés.