www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 63

Vous êtes actuellement : ASH 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
10 mai 2012

SIGNEZ la Pétition "Sauvons le Réseau de Scolarisation des Enfants du Voyage "

LE RESEAU DE SCOLARISATION DES ENFANTS DU VOYAGE DU PUY-DE-DÔME EST EN DANGER !

Double suppression de poste prévue à la rentrée 2012 : celui de coordonnateur du réseau et celui d’enseignant spécifique.

La suppression de ces moyens signifierait la mise à mort du réseau et des 35 années de travail qui nous ont permis de scolariser aujourd’hui 95% des voyageurs en élémentaire, 85% en collège et d’amorcer enfin une poursuite d’études en lycée professionnel pour certains, alors même que cela constitue une situation unique en France qui devrait tenir lieu de modèle pour atteindre ces résultats au niveau national.

SIGNEZ la Pétition pour :

- Le rétablissement du poste de coordonnateur du Réseau des Enfants du Voyage du 2nd degré du Puy-de-Dôme

- Le rétablissement du poste d’enseignant spécifique existant sur 2 collèges du réseau

- Le rétablissement d’heures d’enseignement spécifique suffisantes

- Le rétablissement de moyens d’encadrement suffisants

- Le maintien du réseau et de la convention tripartite entre collèges, Inspection Académique et Conseil Général

Afin de :

- Poursuivre des actions communes pédagogiques, culturelles, de formation professionnelle, d’éducation à la santé et à la citoyenneté

- Accompagner les voyageurs dans un véritable parcours scolaire

- Assurer la prise en charge de tous les élèves en collège

SIGNEZ ICI :

http://www.petitionpublique.fr/PeticaoAssinar.aspx ?pi=P2012N24317

Le Réseau de Scolarisation des Enfants du Voyage du Puy-de-Dôme :

Action unique en France, le Puy-de-Dôme a réussi, depuis la création de l’Ecole Itinérante en 1978, à fédérer une action de scolarisation exemplaire des enfants du voyage, de la maternelle jusqu’à la fin du collège, au sein de l’école ordinaire, en travaillant au jour le jour sur l’adaptation de tous les éléments qui faisaient obstacle à l’accès de cette population à l’école.

Tous les acteurs de l’école du 1er et du 2nd degré ont appris à travailler ensemble depuis 13 ans pour réussir la gageure d’amener au collège la quasi-totalité de ces jeunes. Le taux de scolarisation de cette population dans le Puy-de-Dôme atteint les 95% à l’école élémentaire et les 86% en collège, là où la moyenne nationale plafonne à 45% ou 50% en élémentaire et a de la peine à amorcer une scolarisation en collège. Dans les autres départements, ce sont bien souvent les associations qui pallient l’échec du système scolaire à intégrer ces jeunes.

Les chiffres obtenus dans le Puy-de-Dôme sont le résultat de longues années de travail acharné de tous les acteurs de terrain et de leur volonté commune à atteindre pour ces jeunes voyageurs un projet de scolarisation identique à celui des autres élèves.

Or, le Réseau de Scolarisation des Enfants du Voyage du 2nd degré est aujourd’hui menacé. Après des diminutions régulières de moyens d’enseignement et d’encadrement dues à l’application de la politique nationale d’économie, le réseau doit aujourd’hui faire face à la suppression du poste de coordinateur du réseau, chargé d’organiser et de conduire toutes les actions communes aux différents collèges –notamment, depuis 3 ans, les premières actions d’ouverture au monde professionnel pour amorcer une poursuite de scolarité en lycée professionnel.

Dans le même temps, la réduction progressive des moyens d’enseignement amène le Collège Michel de l’Hospital à Riom à demander la fermeture du poste à profil d’enseignant dédié à la prise en charge des voyageurs qui avait été créé au moment de la mise en place du réseau 2nd degré en 1999. Les heures attribuées par l’Inspection Académique ne sont aujourd’hui plus en adéquation avec les heures définies par ce poste qui est réduit à une coquille vide. En effet, en 2007, ce poste qui couvrait encore un temps complet de 18h réparties sur les collèges de Riom et Châtel-Guyon, donne aujourd’hui lieu à une dotation de 5h à Riom et 1h à Châtel-Guyon et ne peut donc justifier le maintien du poste.

Ces deux fermetures de postes font par ailleurs suite à plusieurs années de réduction de moyens qui avaient été attribués de façon spécifique pour la poursuite de cette mission de scolarisation (entre autres, suppression des postes d’aide-éducateurs puis suppression de postes d’AED, diminution constante des heures d’enseignement).

Enfin, depuis la passation de l’état au Conseil Général du financement des collèges, les projets pédagogiques du réseau étaient subventionnés par le Conseil Général 63, sous condition de la signature par l’IA du Puy-de-Dôme d’une convention reconnaissant l’existence du réseau. La dernière signature de cette convention a donné lieu à de multiples évitements de la part de l’Inspecteur d’Académie qui a finalement paraphé le document, valable seulement jusqu’au 31 août 2012.

A compter de la rentrée 2012, rien ne nous assure que cette convention sera prolongée, alors même qu’elle conditionne l’obtention de crédits permettant la mise en place d’actions pédagogiques et de formation professionnelle.

La disparition de l’ensemble de ces moyens reviendrait à signer l’acte de mort du Réseau de Scolarisation des Enfants du Voyage, c’est-à-dire, à condamner la société à payer le prix dans l’avenir du coût de l’exclusion de ces populations pour vouloir économiser aujourd’hui sur les coûts d’instruction et de formation, et ne pas leur permettre d’accéder à une insertion professionnelle. C’est également porter atteinte à l’accomplissement de la mission de service public de l’école, de formation de futurs citoyens et de défense du principe d’égalité pour tous. C’est enfin entretenir dans la société française les fractures sociales existantes et les tensions communautaires qui en découlent.

 

14 visiteurs en ce moment

*Top 29, rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Ferrand Tél :04.73.31.43.72 Fax : 04.73.31.76.81 courriel :snu63@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 63, tous droits réservés.