www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 63

Vous êtes actuellement : SNUipp 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
23 septembre 2013

Demande d’audience en urgence à la Directrice Académique

Le SNUipp/FSU63 demande audience à la Directrice Académique et portera l’exigence de réponses urgentes pour l’amélioration des conditions de travail des élèves et des enseignants sur l’ensemble des écoles du département.

Madame la Directrice,

Le SNUipp/FSU sollicite une audience afin de vous faire part de son inquiétude après seulement 2 semaines de classe quant aux conditions d’étude des élèves et de travail des équipes enseignantes.

Cette inquiétude porte d’abord sur l’incertitude dans laquelle se trouvent plusieurs dizaines d’écoles quant à leur fonctionnement du fait d’une non affectation à l’année sur tous les postes enseignants. Des collègues et des parents s’interrogent quant à la continuité éducative. Elle porte ensuite sur les difficultés importantes de mise en place des TAP sur les écoles exerçant sur 4 journées et demie. En effet, nous vous avons fait part lors du dernier comité de suivi des nombreux dysfonctionnements et nous souhaiterions, dans l’intérêt des élèves sur le plan de leur sécurité d’abord, et de la nécessaire qualité et diversité des activités auxquelles ils peuvent prétendre, que des solutions urgentes soient apportées. Ce faisant, nous pensons également à l’exercice de responsabilité qui incombe à nos collègues sur les temps de transition classe-TAP. Mais, face à l’importance des problèmes à résoudre (recrutement et formation préalable d’animateurs en nombre suffisant notamment), nous demandons une suspension de la mise en place et la poursuite (voir réelle ouverture) d’une nécessaire concertation partout associant, autour d’une même table, enseignants, parents et élus locaux, avec respect des responsabilités de chacun des partenaires. Nous voudrions également évoquer les diverses sollicitations actuelles pour les équipes (mise en place des APC, mise en place des animations pédagogiques, élaboration d’une nouvelle organisation du temps scolaire pour plus de la moitié des écoles). A ce propos, et au vu de l’expérience actuelle, nous voulons une fois encore insister sur le temps nécessaire à la concertation de tous les acteurs et à une réflexion la plus aboutie possible quant à la cohérence de l’action éducative sur chaque territoire et à l’organisation concrète des activités mises en place (Quoi ? Où ? Avec quels intervenants ? En nombre suffisant et suffisamment formés). En conséquence, il nous paraît dangereux de vouloir accélérer cette élaboration.

Concernant les APC, nos collègues nous font part de demandes des circonscriptions allant à l’encontre de l’esprit du texte définissant leur organisation comme relevant de la compétence des équipes. Les équipes sont légitimes, en fonction de l’analyse des besoins de leurs élèves, du projet d’école, de la nécessaire cohérence éducative, pour mettre en place tel ou tel type d’actions, pour placer, éventuellement, l’APC sur la pause méridienne, pour placer l’APC en dehors des heures de TAP.

Concernant les obligations relatives aux d’animations pédagogiques, nous demandons à ce qu’aucune animation ne soit rendue obligatoire le mercredi après-midi, ceci afin de respecter un rythme de vie et de travail décent sur la semaine pour nos collègues.

Concernant enfin la consultation des enseignants au sujet des programmes scolaires, nous relayons au plan départemental la demande faite par le SNUipp/FSU nationalement d’un temps dégagé des 24h de concertation (vu l’importance des sujets déjà évoqués à traiter sur ce temps-là). C’est pourquoi nous proposons qu’une demi-journée soit banalisée le mercredi 13 novembre, le matin ou l’après-midi, suivant l’organisation de la semaine (ce qui a pour effet aussi de ne pas faire subir aux élèves 4 jours consécutifs de classe, à temps plein pour certains ; curieux aménagement du rythme de vie de l’élève !!).

Concernant le calendrier scolaire départemental, pour l’année 2013/2014, il apparaît nécessaire d’informer toutes les équipes (et les parents) de sa « version définitive » ; l’amplitude de travail des mercredis de récupération devant être absolument circonscrite et la demande (à expliciter) de 2 demi-journées supplémentaires à réaliser d’ici les vacances d’automne ne pouvant être interprétée que comme une provocation dans le contexte actuel déjà fort contraint.

Dans l’attente d’une proposition de rendez-vous, nous vous prions d’agréer, Madame la Directrice Académique, l’expression de notre considération.

Pour le SNUipp/FSU63,

Roland LEBEAU

Copie : à Monsieur l’Inspecteur d’Académie-Adjoint

 

11 visiteurs en ce moment

*Top 29, rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Ferrand Tél :04.73.31.43.72 Fax : 04.73.31.76.81 courriel :snu63@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 63, tous droits réservés.