www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 63

Vous êtes actuellement : SNUipp 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
27 août 2014

La rentrée du SNUIpp-FSU

« L’école a besoin de sérénité et d’apaisement. C’est déterminant : on ne peut pas changer l’école lorsque celle-ci fait l’objet d’annonces intempestives et est le théâtre de tensions multiples... » C’est ce qu’indiquait Sébastien Sihr, secrétaire général du SNUipp-FSU à l’ouverture de la conférence de presse de rentrée du syndicat auprès de la presse écrite et audiovisuelle, au moment même où on apprenait la démission du gouvernement. Une annonce qui n’est pas forcément de nature à permettre d’envisager la rentrée sous ces calmes auspices …

Mais quoi qu’il en soit, et quel que soit le ministre de l’Éducation nationale qui fera sa rentrée le 2 septembre, les enseignants des écoles ont de fortes attentes : « Notre profession demande de la sérénité pour travailler, de la considération et des moyens pour bien faire son métier, un métier de plus en plus complexe. »

Le SNUipp-FSU a aussi dévoilé les résultats d’une enquête réalisée auprès des enseignants des écoles par l’institut Harris Interactive, résultats qui montrent à la fois la fierté qu’ils ressentent dans l’exercice de leur métier mais aussi une crise de confiance vis-à-vis de l’institution et un réel désir de reconnaissance.

La profession est donc toujours en quête de valorisation, laquelle doit passer par des mesures d’amélioration des conditions d’exercice du métier et une baisse sensible des effectifs, une solide formation, ainsi qu’une véritable reconnaissance salariale, avec la demande d’un alignement rapide du montant de l’ISAE (400€) sur celui de l’ISOE (1 200€) versée aux enseignements du second degré.

De nombreux dossiers attendent des réponses ou des améliorations

¤ Ajustement des programmes (dans l’attente des nouveaux) : des recommandations qui manquent de précision

¤ Plus de maîtres que de classes : un dispositif à conforter qui reste encore à construire

¤ Formation continue : toujours en panne

¤ Formation initiale : des stagiaires confrontés à l’exercice du métier sans avoir bénéficié d’une réelle formation professionnelle

¤ Maîtres formateurs : un temps de décharge insuffisant et un accroissement des charges de service

¤ Conseillers pédagogiques : un temps de service à clarifier

¤ Relance de l’éducation prioritaire : sera-t-elle à la hauteur des besoins ?

¤ Mise en place des nouveaux rythmes : des dispositifs souvent soumis aux décisions des collectivités territoriales qui n’ont que très rarement montré un apport bénéfique pour les conditions d’accueil et d’apprentissage des élèves

¤ SEGPA : le projet d’évolution ne doit pas conduire à son démantèlement

Aux côtés des collègues, le SNUipp-FSU ne manquera pas d’être à ces différents rendez-vous.

 

9 visiteurs en ce moment

*Top 29, rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Ferrand Tél :04.73.31.43.72 Fax : 04.73.31.76.81 courriel :snu63@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 63, tous droits réservés.