www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 63

Vous êtes actuellement : Métier 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
20 novembre 2015

Plan Vigipirate dans les écoles : consignes du 20 novembre

C’est vendredi dernier très tardivement que les écoles ont été destinataires des nouvelles consignes de sécurité pour la semaine du 23 novembre. Le SNUipp-FSU le déplore. Les personnels de l’école ne peuvent porter seuls les mesures de sécurité à mettre en œuvre.

Suite aux attentats du 13 novembre, le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a mis à jour ses consignes aux établissements scolaires applicables à compter du lundi 23 novembre 2015.

Le ministère rappelle à l’ensemble des écoles et établissements scolaires, des directions départementales de l’éducation nationale et des rectorats que les consignes Vigipirate du 14 novembre 2015 doivent toujours être respectées.

Consignes Vigipirate à afficher

A ce titre, le ministère communique ce jour une fiche "Vigipirate" rappelant les principales consignes de sécurité, les bons réflexes à adopter ainsi que les consignes relatives aux déplacements et rassemblements. Ces documents devront obligatoirement être affichés à l’entrée des écoles et établissements scolaires.

Le ministère demande à chacune et chacun, personnels de l’Education nationale, parents d’élèves, élèves de prendre connaissance de ces consignes et de les respecter afin d’améliorer le niveau de sécurité dans nos écoles et établissements.

Une circulaire publiée dans quelques jours rappellera ces consignes, le cadre interministériel de coopération et de mobilisation des services de l’Etat, ainsi que l’ensemble des outils de prévention qui peuvent être déployés en lien avec les collectivités locales, les services de police et de gendarmerie.

Principales consignes

Le ministère rappelle les consignes suivantes aux personnels de l’Education nationale, aux parents d’élèves et aux élèves :

- l’accueil à l’entrée des écoles et établissements scolaires est assuré par un adulte ;
- un contrôle visuel des sacs peut être effectué ;
- l’identité des personnes étrangères à l’établissement est systématiquement vérifiée ;
- d’ici les vacances de Noël, chaque établissement scolaire doit réaliser deux exercices de sécurité (évacuation incendie et mise à l’abri ou confinement comme demandé par le plan particulier de mise en sûreté - PPMS) ;
- une attention particulière doit être portée aux abords de l’établissement, en évitant tout attroupement préjudiciable à la sécurité des élèves.
- en école primaire, il est demandé aux familles de ne pas s’attarder devant les portes d’accès pendant la dépose ou la récupération de leurs enfants ; dans les académies en Vigipirate Alerte Attentat, le stationnement des véhicules est interdit aux abords de l’établissement ;
- les écoles et les établissements peuvent assouplir leurs horaires d’entrées et de sorties pour mieux contrôler les flux d’élèves. Il est nécessaire d’éviter que les élèves attendent l’ouverture des portes de l’établissement sur la voie publique ;
- il est demandé à chacun de signaler tout comportement ou objet suspect ;
- chaque école et chaque établissement doit vérifier l’efficacité et la connaissance par l’ensemble des personnels et des représentants de parents d’élèves présents en conseil d’école et conseil d’administration de son plan particulier de mise en sûreté (PPMS) ainsi que des mesures spécifiques à prendre en cas d’intrusion.

L’Inspecteur d’académie, directeur des services départementaux de l’éducation nationale (IA-DASEN) et les services de la Préfecture accompagneront les écoles dans la mise en place de mesures de sécurité adaptées au territoire. Les IA-DASEN procèderont à la vérification de la mise à jour des documents et des protocoles PPMS et sécurité.

L’avis du SNUipp-FSU

Concernant les entrées et les sorties des élèves

Tout seuls les directeurs d’écoles et les équipes enseignantes ne peuvent pas tout assumer. Il convient de distinguer deux moments :
- 1. Avant les 10 mn avant le début des cours et les temps périscolaires, la présence d’adultes à l’entrée relève de la compétence de la commune.
- 2. A partir des 10 mn qui précèdent le début de la classe, comme d’habitude, les enseignants de l’école surveillent l’entrée de l’école.

A noter que les enseignants ne peuvent pas se transformer en agent de police. Ils ne sont pas habilités à fouiller les sacs ni a contrôler l’identité des personnes De plus, les consignes ministérielles n’excluent pas que ce soit un personnel municipal qui fassent la surveillance des entrées sur ce temps, surtout si c’est compliqué à organiser pour l’école (classe unique, petite école). Il ne faut donc pas hésiter se mettre en relation avec les services municipaux pour assurer cette surveillance.

Concernant les exercices de sécurité

Les écoles qui auraient déjà procédé à ces exercices depuis le début de l’année scolaire comme c’est le cas pour certaines n’ont pas à les reproduire. Là, encore, il faut que les directeurs d’école soient accompagnés et bénéficient de temps pour ces mises en conformité.

Ne pas hésiter à solliciter la mairie de votre commune ou la circonscription primaire pour la mise en oeuvre et l’application des consignes de sécurité !

 

9 visiteurs en ce moment

*Top 29, rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Ferrand Tél :04.73.31.43.72 Fax : 04.73.31.76.81 courriel :snu63@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 63, tous droits réservés.