www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 63

Vous êtes actuellement : Stagiaires & Néo-TIT. 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
25 novembre 2015

Assouplissement de l’IFF : effet buzz ou réelle décision ?

Afin d’obtenir une harmonisation académique, lors du Comité technique académique (CTA) du 23 novembre, la rectrice a redéfini la notion de commune limitrophe pour les professeurs stagiaires susceptibles de toucher les indemnités de déplacement et de formation (IFF). Décryptage du SNUipp-FSU 63...

Le SNUipp-FSU se félicite de cette position de la rectrice. Si elle devient effective, elle devrait permettre à davantage de professeurs stagiaires de percevoir des indemnités de stage. Le SNUipp a toujours considéré le texte réglementaire trop restrictif et inéquitable car il ne concernait qu’une partie des stagiaires et ne les remboursait pas à la hauteur des frais engagés. En effet, il prévoit d’indemniser les stagiaires lorsque « la commune du lieu de leur formation est distincte de la commune de leur école d’affectation et de la commune de leur résidence familiale ». Il précise que « constituent une seule et même commune, toute commune et les communes limitrophes desservies par des moyens de transports publics de voyageurs. »

Dès l’instauration de la nouvelle formation des maîtres en 2014, la FSU a été à l’initiative de nombreuses actions et interventions pour une application des textes (IFF comme décret de 2006) au profit des stagiaires et non à celui de l’administration. Récemment d’ailleurs, les élues du SNUipp-FSU 63 sont intervenues lors de la CAPD du 15 octobre pour demander des précisions à sur cette question. Et dans sa réponse, l’administration n’a pas remis en cause les règles fixées par le décret 2014-1021.

C’est dans cette logique que les publications diffusées sur le site du SNUipp-FSU 63 visent à informer objectivement la profession sur ses droits, en renvoyant sur les instructions de référence et en apportant lorsque cela est nécessaire, un éclairage syndical et revendicatif.

En publiant, le 23 novembre, veille d’élections à l’ESPE, une information relative à l’IFF, sans citer ses sources et sans la dater, le SE-UNSA, loin d’informer la profession, a laissé croire qu’une avancée avait été obtenue alors que rien n’a encore été acté ni transmis aux services compétents. Il est d’ailleurs symptomatique de constater que cette organisation syndicale utilise la même stratégie électoraliste que celle des dernières élections professionnelles qui annonçait que pour l’ISAE à 1200 €, tout était réglé avec la ministre !

Le SNUipp-FSU, syndicat de propositions, de revendications et d’actions, déplore ce procédé et continuera à se mobiliser pour obtenir de nouveaux droits. Il n’a jamais conforté et ne confortera jamais l’administration dans l’interprétation restrictive des textes officiels.

Unitaire au service de tous, le SNUipp-FSU ne partage ni ces méthodes d’un autre temps, ni ces querelles puériles qui contribuent nullement au débat d’idées.

Le bureau syndical du SNUipp-FSU 63
Communiqué du 26 novembre 2015

JPEG - 64.3 ko

 

13 visiteurs en ce moment

*Top 29, rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Ferrand Tél :04.73.31.43.72 Fax : 04.73.31.76.81 courriel :snu63@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 63, tous droits réservés.