www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 63

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
15 février 2016

Remaniement du gouvernement : l’Education nationale est-elle toujours une priorité ?

Face aux priorités assignées au nouveau gouvernement par le Président de la République que deviennent l’éducation et la jeunesse ?

La composition du nouveau gouvernement a été officialisée jeudi 11 février. Quatre ministres n’ont pas été reconduits dont Fleur PELERIN qui avait travaillé avec Najat VALLAUD-BELKACEM sur le parcours artistique et Marylise LEBRANCHIU qui abandonne le ministère de la Fonction publique alors que vont s’ouvrir prochainement des négociations salariales. Elle est remplacée à ce poste par Annick GIRARDIN députée de Saint-Pierre-et-Miquelon.

Le portefeuille de l’Education nationale est conservé par Najat VALLAUD-BELKACEM. Thierry MANDON reste Secrétaire d’Etat en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, poste où il a été nommé en juin 2015.

Un secrétariat d’Etat à la formation professionnelle et à l’apprentissage est créé. Il est occupé par Clotilde VALTER chargée auparavant de la Réforme de l’Etat et de la simplification. Même s’il est rattaché au ministère du Travail, il répond à la demande de Najat VALLAUD-BELKACEM qui souhaitait avoir, selon ses déclarations, "des ambitions pour tous les types de formation en alternance aussi bien l’apprentissage que le lycée professionnel qui sont tout aussi performants".

Dans l’ordre protocolaire, la Ministre de l’Education nationale reste au 4ème rang derrière le Premier ministre, celui des Affaires étrangères et de l’Environnement. Cet ordre fixe les priorités gouvernementales et a des incidences sur les orientations budgétaires.

Cependant, si l’on s’en tient aux propos du Président de la République lors de son entretien télévisé du 11 février, trois priorités ont été assignées à ce nouveau gouvernement : "la sécurité, l’emploi et l’écologie avec ce grand accord de la COP21".

Alors que depuis 2012, l’éducation et la jeunesse étaient les priorités du gouvernement, face à ces nouvelles orientations, on peut douter que le cap initial fixé par la refondation de l’école soit tenu alors que les besoins sont de plus ne plus prégnants. En témoigne pour notre département, les derniers résultats de la carte scolaire ou le nombre de postes au concours qui a été réduit de moitié.

La composition du nouveau gouvernement

 

12 visiteurs en ce moment

*Top 29, rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Ferrand Tél :04.73.31.43.72 Fax : 04.73.31.76.81 courriel :snu63@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 63, tous droits réservés.