www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 63

Vous êtes actuellement : Stagiaires & Néo-TIT. 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
1er avril 2016

Enquête nationale auprès des professeurs stagiaires

Le SNUipp-FSU lance une nouvelle enquête nationale auprès des professeurs des écoles stagiaires pour faire le point sur les conditions de leur formation en alternance

Contenus de formation, suivi et accompagnement, stages, charge de travail : pour la deuxième année consécutive, le SNUipp-FSU lance une nouvelle enquête nationale auprès des professeurs des écoles stagiaires pour faire le point sur les conditions de leur formation en alternance entre l’ESPE et leur lieu de stage.

Remplir l’enquête en ligne

Fort des résultats de cette nouvelle enquête nationale qui sera publiée et diffusée, le SNUIpp-FSU s’adressera au ministère d’ici fin juin pour porter des propositions d’améliorations concrètes pour la formation et l’entrée dans le métier, dont notamment un stage en responsabilité ne dépassant pas un tiers-temps. Un moyen très certainement pour permettre aux ESPE qui devraient dispenser "une formation professionnalisante à la fois théorique et pratique, permettant aux professeurs stagiaires d’entrer progressivement dans le métier et d’y acquérir une culture commune" de pouvoir attester de la validité de leurs compétences.

L’enquête réalisée dans le Puy-de-Dôme

Dans le Puy-de-Dôme, 30% des stagiaires ont participé à une enquête locale réalisée entre décembre et janvier de cette année scolaire. Les résultats qui ont aidé à la préparation de la rencontre avec le nouveau directeur de l’ESPE ainsi qu’au groupe de travail sur la formation initiale, avaient mis en évidence de nombreuses insatisfactions et récriminations.

-  Une charge et un rythme de travail importants voire démesurés pour 87% des professeurs stagiaires, accrus par les réunions du mercredi après-midi ou l’obligation de présence aux animations pédagogiques.

-  Une grande faiblesse de la formation réflexive, trop éloignée des préoccupations des stagiaires. Pour près de 60%, elle ne répond pas à leurs besoins immédiats exprimés à partir de leurs expériences du terrain.

- De nombreux stagiaires expriment des difficultés pour travailler en binôme, même lorsque celui-ci relève d’un choix des stagiaires. La coordination, la répartition des tâches, la définition d’exigences éducatives communes et cohérentes, communication pour assurer la continuité pédagogique, la responsabilité totale de la classe, la gestion des relations avec les parents constituent autant de facteurs aggravant les charges de travail imposés à des enseignants inexpérimentés. L’institution a-t-elle les mêmes exigences avec les enseignants en service partagé ?

- Face à une pression constante du besoin de faire ses preuves, seulement 33% des professeurs stagiaires sont satisfaits de ce dispositif de formation en alternance. Plusieurs réclament davantage de travail avec les maîtres formateurs et un partage de la classe de stage avec des enseignants expérimentés.

Les résultats de cette enquête confortent donc l’analyse du SNUipp-FSU qui considère que la formation initiale des enseignants ne répond pas aux enjeux de l’école de la République. Face aux évidences, elle n’a besoin, ni d’un accompagnement, ni d’une assistance respiratoire mais au contraire d’une véritable rénovation !

JPEG - 21.9 ko

 

9 visiteurs en ce moment

*Top 29, rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Ferrand Tél :04.73.31.43.72 Fax : 04.73.31.76.81 courriel :snu63@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 63, tous droits réservés.