www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 63

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
1er avril 2016

Le poisson d’avril victime d’une nouvelle réforme ?

Pas de poisson d’avril cette année : une circulaire publiée au BO du 31 mars interdit pour la première fois cette pratique très ancienne dans nos écoles.

"En raison de l’état d’urgence nous avons voulu éviter les attroupements que suscite généralement cet événement", nous a confié M Latanche, du bureau 4 de la Dgesco.

"Nous avons voulu aussi mettre fin à des pratiques qui pouvaient heurter certains élèves mais surtout de nombreux enseignants qui se retrouvaient tout au long de la journée du 1er avril harponnés par un poisson, plus ou moins bien reproduit, dans le dos".

Selon M. Latanche, le poisson d’avril irait contre l’école inclusive. "Allez donc vivre une bonne journée avec un hareng en papier dans le dos", nous-a-t-il dit. Selon le ministère, chaque année des élèves et des enseignants seraient l’objet de fous rires collectifs. "Cela peut aller jusqu’à la dégradation des vêtements sustenteurs des objets rituels". Pour Fabienne Legoujon, d’un bureau voisin, le poisson d’avril relève d’une pratique d’origine religieuse qui n’a pas sa place dans l’école publique. D’ailleurs, les pâtissiers ne font-ils pas des poissons à la frangipane, en lieu et place de la galette des rois de l’Epiphanie ?

Patrick Carpe, sous directeur aux affaires juridiques, nous a invité a consulter et à respecter cette nouvelle réglementation.

La circulaire parue au BO du 31 mars 2016

Les origines du poisson d’avril

Merci au Café pédagogique d’avoir relayé une information qui avait échappé à notre vigilance.

 

11 visiteurs en ce moment

*Top 29, rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Ferrand Tél :04.73.31.43.72 Fax : 04.73.31.76.81 courriel :snu63@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 63, tous droits réservés.