www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 63

Vous êtes actuellement : Permutations 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
2 mai 2016

Inacceptable : rétention des dernières mutations informatisées

L’administration vient de nous annoncer qu’elle va ’’surseoir’’ la mutation de 13 collègues de l’académie de Versailles.

Suite au groupe de travail complémentaire sur les permutations du 19/04/2016, l’administration vient de nous annoncer qu’elle va ’’surseoir’’ la mutation de 13 collègues de l’académie de Versailles qui avaient pourtant été inscrits sur la liste des 70 enseignants bénéficiaires de cette phase complémentaire. Seuls les personnels bénéficiant de la priorité « handicap » (au nombre de 3) ont été retenus.

Deux collègues, respectivement du 91 et du 92, qui avaient obtenu leur mutation pour le Puy-de-Dôme sont concernées.

Cette situation est inacceptable et illustre la légèreté avec laquelle l’administration centrale gère les ressources humaines ! Le système des permutations étant suffisamment compliqué et limité actuellement, revenir sur ce type de décision ne peut qu’accroître un peu plus la crise de confiance.

Par ailleurs, deux questions mériteraient d’obtenir des explications :
- comment se fait-il qu’un recteur (en l’occurrence celui de Versailles) puisse remettre en cause une décision ministérielle et n’ait pas l’obligation de l’appliquer ?
- pourquoi ces collègues doivent-ils faire une demande d’ineat / exeat alors que nous sommes dans la phase des permutations informatisées ?

Le SNUipp-FSU intervient auprès du ministère pour que les décisions prises lors du groupe de travail et annoncées aux collègues soient respectées.

Le courrier du SNUipp-FSU à la Ministre VALLAUD-BELKACEM

 

12 visiteurs en ce moment

*Top 29, rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Ferrand Tél :04.73.31.43.72 Fax : 04.73.31.76.81 courriel :snu63@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 63, tous droits réservés.