www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 63

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
2 mai 2016

Des assises pour quelle refondation ?

Le Ministère organise en grande pompe les 2 et 3 mai, les "Assises de la refondation". Quelles en sont les perspectives pour le SNUipp ?

Il s’agit d’une grande opération de communication afin de faire un bilan d’étape sur fond d’attentes fortes en matière de salaires et d’amélioration des conditions de travail et de formation des enseignants. Le SNUipp participera à ces assises et ce sera l’occasion pour lui, de dire ce qu’il reste à faire.

Près de 800 personnes triées sur le volet sont attendues au Palais Brongniart. En ouverture, la présence des trois ministres de l’Education du quinquennat Hollande, Najat VALLAUD-BELKACEM, Benoît HAMON et Vincent PEILLON. Un passage du Président de la République François HOLLANDE est prévu. Le Premier Ministre Manuel VALLS assurera la clôture. Inspecteurs généraux, élus et chercheurs participeront aux débats et aux ateliers. Les enseignants des écoles resteront cependant les grands absents...

Dans un contexte favorable et maîtrisé, le ministère pense qu’il sera plus facile de convaincre que tout va mieux, voire bien. Ces deux journées s’affichent comme une tentative de réponse aux insuffisances pointées par le dernier rapport du comité de suivi de la réforme. En effet, sous la signature du député Yves DURAND (PS), celui-ci s’est alarmé d’une priorité au primaire qui ne serait pas ressentie sur le terrain et par ailleurs diluée par la réforme des rythmes.

Un constat porté également par le SNUipp-FSU qui interviendra lors de ces deux jours pour faire entendre la voix des enseignants et qui a également décidé d’organiser en marge de ces assises un rassemblement devant le Palais Brongniart.

En dépit de l’annonce par le Premier Ministre déjà diffusée dans les grands médias nationaux "d’une augmentation de 800 €uros pour les instits", le compte n’y sera pas et beaucoup restera à faire :
- l’alignement de l’ISAE sur l’SOE est une revendication légitime et ne constitue en rien une augmentation de salaire
- les directeurs et directrices sont débordés et la simplification administrative promise est illusoire
- la version papier des nouveaux programmes est toujours attendue
- la formation continue reste indigente et loin des enjeux de la loi d’orientation de 2013
- la formation initiale, consacre le compagnonnage et l’apprentissage sur le terrain, très loin d’une entrée progressive dans le métier
- les parcours pédagogiques à inscrire au projet d’école se multiplient
- l’inclusion se fait sans véritables moyens
- les moyens de remplacements sont insuffisants
- et d’une façon générale les dotations départementales ne permettent pas de faire face aux problèmes de carte scolaire et sont loin de compenser les suppressions de postes orchestrés sous le quinquennat SARKOZY.

L’occasion aussi pour le SNUipp de mettre en lumière la campagne de pétition qu’il a lancée "du temps, de la confiance et des moyens" que plus de 36 000 enseignants ont signée jusqu’à ce jour.

En savoir plus...

ISAE augmentée : pour nous ce doit être 1 200 €uros

Nouveaux programmes : merci de nous les envoyer Madame la Ministre !

Pétition "pour une version papier des nouveaux programmes" Journées de la Refondation de l’Ecole de la République

Un ultime appel aux enseignants
François JARRAUD
Le café Pédagogique du 14 mars 2016

 

6 visiteurs en ce moment

*Top 29, rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Ferrand Tél :04.73.31.43.72 Fax : 04.73.31.76.81 courriel :snu63@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 63, tous droits réservés.