www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 63

Vous êtes actuellement : Rythmes scolaires 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
7 juillet 2017

Retour aux 4 jours dans 28 communes du Puy-de-Dôme

Un peu moins de 20% des communes se sont engagées dans le décret Blanquer sur les rythmes scolaires dans le département du Puy-de-Dôme. Le CDEN du 6 juillet a donc acté le retour à la semaine de 4 jours pour 28 communes.

31 dossiers en instance

Pour les 307 communes du Puy-de-Dôme disposant d’une école publique, 59 dossiers ont été déposés pour changer de rythmes scolaires. 31 restent en cours d’instruction et attendent la décision de l’Inspecteur d’académie en fonction des contraintes pédagogiques et matérielles ainsi que de l’organisation des transports scolaires.

Les communes en 4 jours à la rentrée

Arlanc, Beaulieu, Bergonne, Blanzat, Charbonnières-les-Varennes, Corent, Crevant-Laveine, Dorat, Fournols, La Roche-Noire, Lamontgie, Le Broc, Lempdes, Les Pradeaux, Meilhaud, Mirefleurs, Orcet, Orleat, Perrier, Plauzat Saint-Georges-sur-Allier, Saint-Jean-d’Heurs, Saint-Jean-en-Val, Saint-Rémy-sur-Durolle, Servant, Saint-Priest-Bramefant, Saint-Rémy-de-Chargnat, Youx.

Le Sénateur Magner monte au créneau

Le sénateur Jaques-Bernard Magner, vice-président de la commission Culture, Education, Communication du Sénat a interpellé le ministre de l’Education Nationale sur la question des rythmes scolaires.

"Par le décret du 27 juin, vous permettez aux communes qui le souhaitent de revenir à la semaine de quatre jours. Et pourtant, devant le Congrès, Monsieur le Président de la République a affirmé qu’il fallait évaluer avant de réformer.

Et justement, le groupe de travail sénatorial sur la réforme des rythmes scolaires vient de recommander de ne pas revenir à la semaine de 4 jours.

Comme les nombreuses études des chrono-biologistes, nos collègues sénateurs font part d’une évaluation largement positive sur le plan des apprentissages démontrant ainsi l’efficience de cinq vraies matinées de classe hebdomadaire plutôt que quatre. Et puis, ne pensez-vous pas qu’il est contre-productif de changer le fonctionnement des écoles tous les 5 ans au gré des alternances politiques ?

Pouvez-vous nous garantir que les dotations de l’Etat seront maintenues pour les communes qui conservent une organisation du temps scolaire plus propice aux apprentissages avec des activités périscolaires intégrées ?

Enfin, Monsieur le Ministre, pouvez-vous nous assurer que les nouvelles mesures prendront bien en compte la mixité sociale scolaire, facteur d’égalité pour les enfants de l’école de la République ?"

Pour mémoire, le Puy-de-Dôme est un territoire pilote pour, notamment, engager des actions visant à renforcer une meilleure mixité sociale dans les collèges publics.

Le point de vue d’une chronobiologiste

L’article du journal La Montagne
Claire Leconte plaide pour le retour à une semaine de 6 jours

 

7 visiteurs en ce moment

*Top 29, rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Ferrand Tél :04.73.31.43.72 Fax : 04.73.31.76.81 courriel :snu63@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 63, tous droits réservés.