www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 63

Vous êtes actuellement : Métier 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
31 juillet 2017

CP dédoublés : on nous aurait menti ?

Evoquant les différents chantiers du ministre Blanquer dans son édition du 19 juillet 2017, le Canard Enchaîné s’arrête sur celui des CP dédoublés.

Sur le site du ministère, la mesure des CP à 12 élèves est défendue au nom de conclusions "indiscutables" et "d’une étude de terrain". Le problème est que cette étude est limitée à une expérimentation menée aux Etats-Unis en 1985 laquelle a l’inconvénient d’avoir été stoppée trop rapidement pour que des conclusions puissent en être tirées et qui montrait que lorsqu’un professeur a douze élèves dans sa classe au lieu de trente, il consacre plus de temps à chacun d’entre eux.

Cette vérité de La Palice ni conforte le dispositif des CP dédoublés ni rejette celui des "plus de maîtres que de classes" : la référence du ministre Blanquer à l’étude du terrain est donc du "pipo" !

Dans des temps plus récents, Luc Ferry avait tenté l’expérience en 2002-2003 sur une centaine de classes. A l’époque, les résultats avaient été décevants bien que les chercheurs Bressoux et Lima aient démontré l’inverse en atténuant l’effet "enseignant inexpérimenté".

Tout cela n’empêche pas le ministre Blanquer de défendre une mesure phare du programme Macron, même si en 2011, il soutenait le ministre Chatel qui assurait que l’augmentation des effectifs des classes n’affectait en rien les résultats des élèves...

Et la marche du temps a effacé la mémoire du ministre.

En savoir plus...

- L’article des Echos du 17 janvier 2017
- L’article du Café Pédagogique du 18 mars 2017

 

12 visiteurs en ce moment

*Top 29, rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Ferrand Tél :04.73.31.43.72 Fax : 04.73.31.76.81 courriel :snu63@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 63, tous droits réservés.