www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 63

Vous êtes actuellement : Formateurs & CPC 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
2 octobre 2017

Contractuels : la désapprobation des formateurs de terrain

Les CPC reçus par l’IA-DSDEN, les PEMF qui expriment leur désapprobation et leur effarement : le recrutement en cours d’enseignants contractuels entraîne des turbulences qui concernent toute la profession.

Conséquence de la décision du ministre Blanquer de recruter des contractuels plutôt que d’utiliser la liste complémentaire, l’Inspecteur d’académie du Puy-de-Dôme a décidé de solliciter les formateurs de terrain, conseillers pédagogiques et maîtres-formateurs pour assurer la formation (sic) des contractuels en cours de recrutement, dès la deuxième semaine d’octobre.

Les CPC ont décliné l’offre et ont obtenu un rendez-vous auprès de l’IA.

La plupart des PEMF concernés par le dispositif d’accueil se sont finalement engagés, plus ou moins contraints mais ont adressé une lettre à l’IA-DSDEN dans laquelle ils expriment leur "désapprobation" et leur "effarement" face à ce "qui s’apparente soit à une absence d’anticipation sur les besoins de l’école publique" suite aux départs en retraite plus nombreux que prévus, soit "à une volonté délibérée de bouleverser dans les années à venir le recrutement" d’un nouveau corps d’enseignants.

Après la question du recrutement, la charge des PEMF arrive sur le terrain de la formation. Ils s’interrogent en effet sur la "formation à grands frais des lauréats du concours", si dorénavant et "sans remords", on peut propulser des enseignants novices sur le terrain sachant que celui-ci "peut-être hostile et complexe"...

JPEG - 796.4 ko
Manifestation du 24 novembre 2009

En 2009, les formateurs des IUFM (dont les PEMF), les étudiants et les stagiaires scandaient dans les rues "enseigner un métier qui s’apprend". En 2017, force est de constater que la leçon n’a pas servi : enseigner, n’est plus un métier qui s’apprend et le ministre Blanquer, digne successeur du ministre Darcos, en porte la lourde responsabilité.

Dans ces conditions, quelle légitimité auront alors les corps d’inspection lorsqu’ils exprimeront leurs exigences et leurs réserves pour la titularisation des stagiaires recrutés par concours alors que simultanément ils devront assurer un étayage permanent des contractuels privés de formation ? Allons-nous vers un référentiel de compétences low coast ?

Le SNUipp-FSU 63 partage naturellement les préoccupations des maîtres-formateurs et des conseillers pédagogiques et s’associe à leur démarche. Depuis le mois de juillet dernier, il a alerté la profession sur le projet de recrutement de contractuels et cela au détriment de la liste complémentaire dont la totalité du nombre d’inscrits n’a pas été appelée.

Face à cette situation, notre organisation a été à l’initiative d’une pétition intersyndicale. Concernant la nouvelle tâche assignée par l’IA-DSDEN du Puy-de-Dôme, en considérant qu’elle n’appartient pas aux missions des PEMF telles qu’elles sont définies par la circulaire 2016-148 du 18/10/2016, il est tout à fait possible de la décliner. Pour le SNUipp, il est évident qu’il s’agit pas d’une formation mais uniquement d’une information sur l’exercice du métier.

L’intersyndicale a décidé de boycotter le prochain Comité technique académique du 3 octobre qui doit entériner ces recrutements et appelle le lendemain, mercredi 4 octobre, à un rassemblement intersyndical à 16h.00 devant le rectorat avenue Vercingétorix à Clermont-Ferrand.

La décision du ministre Blanquer concerne bien l’ensemble de la profession. En effet, pour le SNUipp, il ne s’agit pas d’une simple mesure d’ajustement des ressources humaines mais bien d’un ballon d’essai qui permettra de généraliser dans l’Education nationale un accès aux métiers de l’enseignement sans concours et sous un statut précaire afin de réduire les effectifs de la Fonction publique que ne cesse de décrier la droite libérale.

Misions des conseillers pédagogiques du 1er degré : circulaire n° 2015-114 du 21/07/2015

Missions des professeurs maîtres-formateurs : circulaire n° 2016-148 du 18/10/2016

Retour sur la formation des enseignants 2008-2010 : le dossier du Café pédagogique

Pétition en ligne : Monsieur le Ministre, recrutez des enseignants sur la liste complémentaire

 

9 visiteurs en ce moment

*Top 29, rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Ferrand Tél :04.73.31.43.72 Fax : 04.73.31.76.81 courriel :snu63@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 63, tous droits réservés.