www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 63

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
5 avril 2018

Ville de Clermont-Ferrand : peut mieux faire pour les personnels des écoles

Suite à des visites d’écoles, le SNUipp 63 a adressé à la Ville de Clermont-Ferrand plusieurs requêtes. Les réponses apportées ne sont pas satisfaisantes et n’ouvrent pas réellement de perspectives.

Si des efforts ont été accomplis dans le domaine de l’entretien et du suivi des bâtiments scolaires, dans le domaine de la restauration et dans les services offerts aux élèves, depuis les mandatures de Serge Godard, sous la houlette de Jacqueline Chapon, sa dernière adjointe aux écoles, des avancées sont attendues pour améliorer la vie quotidienne des personnels qui travaillent dans les écoles, que ce soient les enseignants, les ATSEM ou les agents d’entretien.

La question du stationnement payant

L’extension progressive des zones de péage urbain depuis plus d’une dizaine d’années pose le problème du stationnement des véhicules des personnels qui travaillent dans les écoles, qu’ils soient enseignants, contractuels ou agents territoriaux. Le développement des parcmètres a même conduit à la suppression d’un parking alors réservé initialement à une école de centre ville.

Comme la précédente, la municipalité actuelle ne veut rien entendre, considérant que la priorité des déplacements urbains doit être donnée aux transports en commun. C’est incontestablement louable mais peu réaliste avec le métier. En effet, très peu d’enseignants sont logés sur place et de nombreux collègues emportent chez eux les documents pour préparer la classe et les cahiers ou les documents des élèves à corriger. Pour nombre d’entre-eux l’utilisation des transports en commun, souvent surchargés aux heures de pointe, pas toujours adaptés ou insuffisants n’est pas la réponse adaptée.

Une ATSEM par classe

Tout en reconnaissant une forte demande émanant de plusieurs écoles, de la part des enseignants comme des parents d’élèves ainsi qu’une attention de la municipalité, il n’est pas envisagé à court terme de redéployer des postes pour arriver à "autant d’ATSEM que de classes".

Une véritable salle des maîtres par école

Des écoles ne disposent toujours pas d’une salle des maîtres et des maîtresses devenues pourtant indispensables avec l’évolution du métier. Certaines écoles en disposent d’une depuis plus de 20 ans ! D’autres l’attendent encore alors que des aménagements seraient possibles suite à des suppressions de postes et donc à la libération de locaux scolaires.

La question des dérogations scolaires

Un autre point de blocage subsiste depuis de nombreuses années : c’est celui des dérogations scolaires accordées aux enfants des personnels affectés dans une école. Arguant du principe d’équité, la Ville de Clermont-Ferrand refuse de les accorder ce qui peut compliquer parfois l’organisation matérielle quotidienne des familles. Face à l’intransigeance des règles instituées, le SNUipp 63 demande de la souplesse et davantage de discrimination dans les décisions prise par les services municipaux. Il prendra des initiatives prochainement sur cette question.

Si vous souhaitez nous faire part des manques constatés dans votre école à Clermont-Ferrand, des améliorations à apporter dans son fonctionnement, n’hésitez pas à nous adresser un message ou à appeler la section départementale du SNUipp 63.

 

8 visiteurs en ce moment

*Top 29, rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Ferrand Tél :04.73.31.43.72 Fax : 04.73.31.76.81 courriel :snu63@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 63, tous droits réservés.