www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 63

Vous êtes actuellement : Traitements 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
12 novembre 2011

Démanteler les Retraites et la Sécu... : pour les copains et les coquins !

Nous avons connu, l’an dernier, la gestion pour le moins controversée de la pandémie de grippe H1N1, par une ministre liée longtemps aux intérêts pharmaceutiques, et l’achat démesuré de doses de vaccins dont le paiement doit sans doute encore aujourd’hui permettre à quelques actionnaires de laboratoires de se payer le sable blanc et les cocotiers sur les deniers publics…

Plus récemment, nous avons vu la collusion entre un ex ministre du budget, actuel ministre du travail et porteur d’une contre-réforme du système des retraites, avec l’héritière d’une entreprise de cosmétique au passé peu reluisant [1] et à la carte bancaire largement ouverte au parti majoritaire…

Il nous faut parler aujourd’hui d’un aspect caché des reculs annoncés sur la protection sociale : aussi bien pour l’assurance maladie que pour l’assurance retraite. Médiapart vient à nouveau nous alerter dans un dossier très complet sur ces enjeux cachés :Retraite : la joint-venture des frères Sarkozy contre les régimes par répartition (accès pour les abonnés)

Le Nouvel-Obs en synthétise le principal :Guillaume Sarkozy, futur bénéficiaire de la réforme des retraites ?

A lire aussi « Les 3 frères » :http://lociol.wordpress.com/2010/09/30/les-3-freres/

Ou encore « Malakoff-Mederic » :http://lociol.wordpress.com/2010/10/15/malakoff-mederic/

Pour résumer rapidement :

Une société nommée « Malakoff-Médéric » obtient, comme par enchantement, début 2009, le marché des complémentaires santé de Pôle Emploi et de la Sécurité Sociale. Cette société est actuellement dans le peloton de tête des groupes paritaires de protection sociale, de la retraite complémentaire et de la santé collective (classement Argus de l’Assurance). Son président est, depuis juillet 2008, un certain… Guillaume Sarkozy… frère du petit Nicolas …

Ce même Guillaume Sarkozy a engagé son entreprise dans une politique visant à en faire un acteur majeur de la retraite complémentaire privée. En trouvant des alliés tels la Caisse des dépôts et consignations (CDC), le bras armé financier de l’Etat, et sa filiale la Caisse nationale de prévoyance (CNP).

Ensemble, tous ces partenaires vont créer, le 1er janvier prochain, une société commune qui aura pour objectif de rafler une bonne part du marché qui se profile suite à la contre-réforme des retraites.

En effet, l’une des conséquences du projet de loi sera d’abaisser significativement le taux de la pension versée… et donc d’ouvrir en grand un marché aux organismes de retraites complémentaires… Si le projet de loi actuel semble ne pas remettre en cause le principe du système de retraites par répartition…

Ses conséquences, quant à elles, sont tout à fait anticipées par les copains et les coquins qui nous gouvernent : les fonds de pensions et retraites par capitalisation seront bien là…

[1] http://www.voltairenet.org/article12751.html->http://www.voltairenet.org/article12751.html

 

15 visiteurs en ce moment

*Top 29, rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Ferrand Tél :04.73.31.43.72 Fax : 04.73.31.76.81 courriel :snu63@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 63, tous droits réservés.